Stupeflix, désormais propriété de Gopro

GoPro veut se renforcer dans le domaine du montage vidéo. Pour cela, l’entreprise américaine a dépensé 105 millions USD pour l’acquisition de 2 start-ups, dont l’une est française.

GoPro, étant en pleine crise, souhaite remonter la pente en achetant 2 start-ups. Le fabricant de caméras sportives a annoncé ce lundi l’acquisition de la jeune pousse francilienne Stupeflix et de la société texane Vermory. Le coût de la transaction est établi à 105 millions de dollars.

 

Un retard à rattraper

Les deux start-ups sont spécialisées dans la conception d’applications de montage video et d’édition de vidéos pour les appareils mobiles. GoPro s’est largement fait dépassé en matière de conception de logiciels, car elle s’est surtout focalisée sur l’amélioration de ses caméras. D’après le PDG de l’entreprise californienne, lorsqu’il a présenté les résultats du dernier trimestre de 2015, ses outils d’édition ne sont plus performants et faciles d’utilisation.

 

Mise en avant par Apple

Stupeflix, start-up implantée dans la capitale française, a conçu l’outil d’édition ‘Replay’. Ce dernier sert à combiner des photos et vidéos dans l’iPhone pour avoir un seul film. Il ajoute automatiquement de la musique et des effets graphiques, mais ceux-ci peuvent être changés par l’utilisateur grâce à quelques manipulations.

Créée en 2009, la jeune pousse ajoute une solution pour iPhone en 2013. La firme de Cupertino a immédiatement mis en avant l’application dans l’App Store. Les deux fondateurs de la start-up ont quelques mois plus tard, été conviés durant la présentation de l’iPad Air 2, ce qui a permis de booster rapidement la notoriété de Replay. Il n’y a que peu de détails concernant les clauses de ce rachat par GoPro. Mais on sait que les deux start-ups peuvent continuer à proposer leurs applications au-delà de l’environnement de GoPro. Aussi, les 26 personnes composant l’équipe de Stupeflix travailleront toujours à Paris.

Grâce à ce rachat, le fabricant de caméras sportives veut afficher son dynamisme vis-à-vis de la crise à laquelle elle fait face. Si un an auparavant, l’entreprise était bénéficiaire, elle a accusé une perte s’élevant à 34 millions USD durant le 4e trimestre de 2015. Une baisse de 31% sur son chiffre a aussi été annoncée lors de cette même période.

 

 

Movavi video suite
Logiciel débutant


Adobe premiere pro
Logiciel confirmé

Pinnacle Studio 19
Logiciel confirmé

Voir les offresVoir les offresVoir les offres
Voir les offresVoir les offresVoir les offres

Période d'essai

1 mois
présence d'un filigrane sur la vidéo finale


1 mois

1 mois
Langue anglaise


Interface


Intuitive et ergonomique

Intuitive légèrement complexe

Interface simplifié et intuitive

Timeline

Simple d'utilisation

Très efficace adaptée aux projets complexes

Très efficace

Export/Import

Tous les formats courant sauf la 4K

Tous les formats incluant la 4K

Tous les formats incluant la 4K et le VFR pour l'iPhone 6

Richesse des fonctionnalités

Options de montage basique et quelques effets spéciaux

Large palette d'effets spéciaux et d'options de montage en tout genre

Large palette d'effets spéciaux et d'options de montage

3D

Titre en 3D

Titre en 3D

Titre en 3D

Prix

49,95 €

23,99 € mensuel

59,95€

Add a Comment